Economie : Les Millions du Foot Français .... Budgets, Salaires, Mercato



Les millions du Football Français … !!!!

 

Le football évolue en France. Depuis quelques mois, des investisseurs étrangers arrivent dans le championnat de Ligue 1. Le budget des clubs s’envole, les salaires suivent, et le montant des transferts devient complétement fou…

 

Le PSG a désormais un budget de 400 millions d’euros, et a investi 330 millions d’euros pour le  transfert de nouveaux joueurs. Cette somme correspond au budget total annuel d’une région française comme la Franche Comté !!!!

 Argent du foot Français. PSG

Le PSG pèse financièrement trois fois plus que l’Olympique de Marseille ou l’Olympique Lyonnais.

Le Paris Saint Germain, (PSG) évolue donc désormais au même niveau que les « gros clubs » comme Manchester, Chelsea, le Bayern de Munich, le Real de Madrid.

 

Dans la catégorie des clubs à gros budget, le PSG est maintenant rejoint par l’AS Monaco. En effet, depuis leur remonté en ligue 1, Dimitri Rybolovlev, Russe, 101ème fortune mondiale, a racheté le club et fait grossir celui-ci par des transferts énormes.

 

Pourtant, malgré les sommes en jeu, les apports des Emirats pour le PSG, ou du fortuné Russe pour l’AS Monaco, les pertes cumulées des 20 clubs de l’élite française approchent les 80 Millions d’euros.

Cela vient du fait qu’une majorité de clubs a vécu au dessus de leurs moyens. Le salaire moyen d'un  joueur de ligue 1 est de 50 000 euros, auquel il est nécessaire d’ajouter les sommes de transfert et les frais annexes de fonctionnement des clubs.

 Argent du foot Français : Budget, transfert, salaires

Du côté des ressources, les recettes sont diverses. Mais leurs répartitions sont très disparates : les droits télévisions  représentent 58%, les sponsors environ 18 %, la billetterie 13 %. Le reste provient des fonds publics et des produits dérivés.

Cependant, les droits télévisuels sont en baisse de 61 millions d’euros par an pour la période de 2013 à 2016.

Il est donc nécessaire de trouver des solutions pour les clubs afin de créer une vraie dynamique autour des stades et de faire venir davantage de public, et générer ainsi des revenus sur les produits dérivés.

Les abonnements augmentent en flèche dans les gros clubs PSG , AS Monaco, mais restent faibles dans les petits clubs....

Pourtant les clubs et gestionnaires doivent compter avec la masse salariale, et les charges et impôts à payer. Ce qui représentent des montants énormes. Pour exemple, la sécurité sociale touche 570 millions d’euros de la part des clubs, et 52 millions d’euros vont à l’Etat français.

Pour ce qui est des impôts et taxes le PSG verse 6 millions d’euros, l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille versent chacun 4,4 millions d’euros d’impôts.

 Les millions du foot français

Les enjeux sont énormes… d’une part si les clubs français veulent rester au niveau des clubs espagnols, allemands et anglais…

et d’autre part,  un nombre important d’emplois est en jeu. En effet, il est considéré que pour chaque joueur pro, il y a 23 emplois indirects dans la construction, la restauration, l’hôtellerie, le transport, le commerce etc…

 

Pour les 44 clubs pro français, en une saison, le chiffre d’affaires est de 5,8 milliards d’euros, dont 4,4 milliards d’activités induites. . Cela représente :

3800 emplois directs (1189 joueurs)

25 134 emplois indirects en ETP (équivalent temps plein)

 

Le plus gros salaire mensuel revient à Zlatan Ibrahimovic au PSG avec 750 000 euros par mois…

Le plus gros transfert pour le PSG avec Edisson Cavani avec un montant de 64 millions d’euros. (L’équivalent du prix d’un airbus A 320)

 

Réagir à cet article sur le blog
Page d'Accueil Voir tous les articles sur "Economie"