Les pelouses des terrains de foot....des gazons maudits et gazons hors de prix !

Les pelouses des terrains de foot....des gazons maudits et gazons hors de prix !

Les pelouses des terrains de foot....des gazons maudits !


Certains clubs ont des pelouses parfaites, d'autres ont des ''champs de patate'', et on y joue seulement au foot.

Après guerre, dans les années 50, les champs de jeu étaient tout simplement des terrains engazonnés. Par la suite on y installa des systèmes de drainage afin de permettre la pratique du foot par fortes pluies. Puis vinrent les premiers systèmes de chauffage du sol permettant de limiter l'incidence du gel.

Aujourd'hui la FFF ( fédération française de football) impose certaines exigences comme le drainage, les engrais, la densité du gazon, l'imperméabilité etc.

Il y a différents types de gazon : les semis et le placage. Des études sont effectuées concernant les semis afin d'obtenir un beau gazon et aussi qu'il soit résistant. Par contre, il faut compter une année minimum pour que la pelouse soit utilisée et aujourd'hui, c'est trop long.

Le gazon de placage est un gazon naturel d'élevage qui est livré en bandes, en rouleaux ou en plaques ou pavés.

Le placage, une fois posé, permet lui l'utilisation au bout de 3 semaines. Ce gazon plaqué à donc certains avantages, comme la pose rapide et qu'il est aussi plus facile d'entretien. Mais il existe un

risque de rejet de greffe de ce gazon, et veiller aussi à sa bonne imperméabilité ainsi qu'a un bon enracinement et surveiller certaines maladies comme les champignons qui mangent le gazon.

Différentes techniques sont alors utilisées, comme le chauffage des sols en zone froide où l'installation de lampes qui éclairent les différents points d'ombre des tribunes.


Un autre mode de pelouse avait fait son apparition, il s'agit de la pelouse synthétique. Si elle permet un jeu plus rapide et plus précis, elle fait souffrir musculairement les footballeurs. Autre problème d'importance : les brûlures qui mettent longtemps à cicatriser. Certains joueurs et joueuses ont tout simplement refusés de jouer sur ce type de gazon.

De très nombreux responsables de club qui avaient opté pour ce mode de pelouse font marche arrière et reviennent à des pelouses naturelles.


On constate que le problème de la pelouse est un véritable casse tête pour les clubs : utilisation, fragilité, blessures, résistance, chauffage, éclairage, champignons ...Sans oublier les budgets conséquents au bon état de ces pelouses. A titre indicatif, l'équipe professionnelle de Toulouse se voit dans l'obligation de remplacer totalement sa pelouse attaquée par une bactérie, le coût en est de l'ordre de 460 000 euros.

Il faut savoir que de nombreux clubs ne sont pas propriétaires des stades et sont en location. Ces stades appartiennent aux communes ou a des sociétés qui gèrent donc ces infrastructures...et qui paie lorsqu'il s'agit d'une ville ou d'une commune ? Les impôts des habitants.


Un terrain de foot mesure entre 8 000 et 10 000m². Le m² de gazon synthétique est de l'ordre de 20 €, celui du gazon en rouleaux 7 € le m². Et il ne s'agit que du prix du gazon auquel il convient de rajouter, transport, pose, et suivi permanent...







Rédigé le  11 sep. 2016 17:57 dans Sport et économieEconomie  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site