L'avenir du bus électrique



L'avenir du bus électrique …


Certains bus équipés de batteries fonctionnent déjà dans le nord de Londres, aux Etats-Unis, et même en France.

Le trajet des bus urbains compte seulement quelques arrêts sur une distance d'une dizaine de kilomètres.

Il est donc utile d'installer des batteries à recharge rapide. Ces recharges rapides s'effectuent au point de départ en cinq minutes ainsi qu'au point d'arrivée.

Pour des trajets plus longs, des super-condensateurs développeront davantage de puissance et à chaque arrêt la recharge se fera en quelques secondes.

Quant aux bus appelés à parcourir à la campagne ou tournant toute la journée, ils auront un système de batteries plus complexes leurs permettant d'effectuer, d'un trajet, des distances de 50 à 200 kilomètres.


Il existe également en circulation dans certaines rue de Londres, d'Allemagne, d'Italie des bus électriques qui se chargent par induction.

Les batteries se rechargent la nuit au dépôt, donc plus besoin de câble le long du trajet.


Ces bus tournent sur des lignes de 25 km et ont une autonomie de 17h grâce à des plaques enterrées dans le bitume au départ et en fin de parcours.

Rédigé le  6 juillet 2015 13:56 dans Economie  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site