Déléguée médicale au maroc, Metier de délégué medical

Entre autonomie et contrainte, la vie sur le "terrain" n'est pas toujours de tout repos...
Ce mois ci, Mounia, déléguée médicale pour un laboratoire pharmaceutique marocain, nous parle de son métier et de sa vie sur le terrain en nous apportant quelques chiffres.
Emc-mag : Mounia, après un cursus et des diplômes très spécialisés, après plusieurs expériences dans le domaine de la recherche puis dans la rédaction d’articles techniques, vous optez pour une carrière commerciale.
En premier lieu, sachez que ma formation est destinée à la recherche. Mon diplôme d’ingénieur d’application en Technologie Biomédicale me procure l’avantage d’exercer le métier de déléguée médicale tout comme un médecin ou un pharmacien.
Le délégué médical est un informateur médical. Il est le porte-parole du laboratoire pharmaceutique qui l’emploie. Il fait le lien entre le laboratoire et le médecin.
Pour ce, il doit disposer essentiellement d’une formation scientifique.
Il est cependant préférable d’aborder ce métier avec des bases en biologie, médecine, pharmacie etc …

Cependant plusieurs parcours peuvent permettre d’exercer la fonction de délégué médical :
1er : médecin ou pharmacien
2ème : 4 année validée à l’université : ( 2ans DEUG en biologie ou science de la vie de la terre)+ 2ans licence ou maîtrise en technologie biomédicale ou biochimie
3ème : baccalauréat et avoir achevé deux années d'études supérieures pour intégrer une école préparant au titre de délégué médical.
La scolarité se déroule pendant une année scolaire. Un stage pratique dans un laboratoire à la fin de la formation est conclu par la délivrance de ce titre indispensable pour exercer en qualité de visiteur médical.
Emc-mag : pouvez- vous nous dire pourquoi avoir fait ce choix pour lequel a priori vous ne vous destiniez pas ?
La bataille entre les laboratoires pharmaceutiques va au-delà des produits et des prix, elle est de plus en plus rude dans la chasse des meilleurs délégués médicaux.
Les bons profils sont convoités par tous. En atteste le taux de turn-over important que connait cette profession. Propulsé au devant de la scène, le visiteur médical est devenu une force de vente importante et très recherchée.
Vu ma formation universitaire (master en marketing en cours) , mon profil est très bien perçu par les recruteurs, il suffit juste de quelques petites années d’expérience(2ans), ajouter à cela du dynamisme et de la rigueur, le sens de contact et des qualités relationnelles, sans oublier une excellente présentation et une très bonne élocution.
Le métier à plus de poids qu’auparavant : pour suivre l'évolution du marché et surtout celle de l'environnement scientifique et médical, le métier a lui-même connu un changement au niveau des attributions et des exigences.

Cela commence au niveau des recrutements même. La demande est plus axée sur les candidats ayant un bac+4, au détriment de ceux justifiant d'un niveau bac+2, comme c'était le cas auparavant.

Les laboratoires recherchent davantage des lauréats en commerce ou en marketing, ou ceux ayant un diplôme de visiteur médical (formation dispensée par des écoles privées), ou encore des médecins ou pharmaciens qui veulent travailler pour le compte d'autrui. Cette quête de technicité est dictée surtout par la mutation que connaît le monde de la médecine.
« Pour moi, j’ai opté pour ce métier car je n’ai pas réussi le concours de pharmacie, la recherche n’étant pas vraiment d’un grand attrait pour moi »
Emc-mag : qu’est- ce qui vous attire le plus dans ce fonctionnement ?
Rénumération très attrayante : les délégués médicaux ne s'attardent pas beaucoup chez le même employeur, sauf dans de rares cas. Et pour cause, la fidélité est une notion dépassée chez la force de vente.

La balance penche plutôt vers le plus offrant. Le délégué médical a une activité mi-médicale, mi-commerciale. En général, il gagne assez bien sa vie. Le salaire débutant se situe au minimum autour de 600drh brut par mois auquelIi s’ajoutent des indemnités de déplacement et des primes d’intéressement qui peuvent être très substantielles selon les laboratoires.

- Informateur scientifique : Le délégué médical parcourt la région qui constitue son secteur pour présenter les nouveaux médicaments aux médecins ou aux hôpitaux. Mais la similitude avec le représentant s’arrête là puisque le visiteur ne vend pas directement. Sa mission est d’informer et de démontrer l’efficacité du médicament pour inciter le médecin à le prescrire.
- Transparence de l’information : Les visiteurs médicaux sont aussi un moyen pour assurer la pharmacovigilance. S'il survient un effet indésirable jusqu'alors non répertorié, ou bien une interaction médicamenteuse, ils doivent alerter sans délai leur laboratoire. Quotidiennement, le VM est chargé de renseigner en ligne un rapport où il détaille les visites effectuées chez chaque médecin.

- Implication du délégué dans le plan commercial de son secteur : Ce professionnel doit également définir et mettre en œuvre une politique promotionnelle sectorielle en adéquation avec la stratégie nationale et régionale du groupe auquel il appartient et développer, par la même occasion, l'image du laboratoire auprès des acteurs de santé de son secteur.
Emc-mag : Pouvez- vous nous décrire votre organisation et une semaine de travail « standard » ?
Même si le délégué n’est pas un vendeur, il doit être un très bon commercial et maîtriser toutes les techniques de communication. Il rend visite à 12 médecins par jour à leur cabinet ou dans leur service hospitalier, pour promouvoir les produits du laboratoire qu’il représente.
Il doit savoir démontrer les vertus du médicament, en décrire la composition, les contre-indications, les effets secondaires et le mode d’emploi. Il doit donc connaître en professionnel les produits qu'il vend. Il lui faut pour cela un certain bagage scientifique.
Le délégué médical passe une bonne partie de sa vie professionnelle dans sa voiture et dans les salles d’attente des praticiens.
Les rapports qu’il doit rédiger à destination des labos constituent également l’une des contraintes indispensables de ce métier.
Le délégué médical parcourt la région qui constitue son secteur pour présenter les nouveaux médicaments aux médecins ou aux hôpitaux. Mais la similitude avec le représentant s’arrête là puisque le visiteur ne vend pas directement. Sa mission est d’informer et de démontrer l’efficacité du médicament pour inciter le médecin à le prescrire.

Il y a lieu de citer la connaissance du marché et de l'environnement économique des produits, une bonne sensibilité à l'environnement médical et scientifique, la maîtrise de l'environnement concurrentiel et la capacité à argumenter et à communiquer. Sans oublier la maîtrise de l'outil informatique et des nouvelles technologies pour faire le reporting quotidien, ainsi qu'une aisance relationnelle pour ne pas ennuyer le médecin et arriver à le convaincre en peu de temps.

Son rôle consiste aussi à participer à la mobilisation des différentes expertises utile,au service de l'optimisation de son produit et à assurer l'application des procédures administratives. Pour percer dans ce métier, le délégué médical doit acquérir certaines compétences indispensables.
Emc-mag : Donnez- nous quelques chiffres s’il vous plait : combien de clients rencontrez-vous par semaine ? combien de kilomètres faites -vous par mois ? Combien de jours passez- vous hors de votre domicile etc .. ?
Les visiteurs médicaux ont l'obligation de rencontrer une moyenne d'environ 12 médecins par jour (60 par semaine).
Beaucoup de délégués travaillent sur une « cible » de médecins définie par le laboratoire pharmaceutique en fonction de certains critères. Ils ont également l'obligation de présenter le ou les médicaments de façon objective, et de remettre une fiche posologique pour chaque produit.
Les délégués médicaux travaillent sur un secteur divisé en unités géographiques d’analyses ;. On peut suivre hebdomadairement ou mensuellement l’évolution de la prescription de leurs spécialités pharmaceutiques pour chaque secteur.
Normalement, une semaine de déplacement tous les mois est obligatoire, en fonction du secteur géographique. Je passe une semaine par mois hors de chez moi.
Pour ce qui est de la moyenne de mes déplacements, je parcours 80km/jour lorsque je suis à Casablanca, la semaine où je suis hors de mon domicile, je fais une moyenne de 40km / jour.
Emc-mag : Ce mode de fonctionnement, qui vous laisse une grande liberté, mais vous astreint considérablement tout de même, est-il un rythme que vous souhaitez conserver dans le temps ?
Le recrutement des délégués médicaux devient très difficile de l'avis de plusieurs
professionnels. En plus du contexte médical et scientifique de plus en plus pointu qui nécessite une certaine expertise, la problématique du bas niveau de l'enseignement du Maroc aggrave la situation.

Les candidats reçus pour l'entretien ne brillent pas tous pour leur bon niveau, parfois pour recruter un seul élément, les responsables RH doivent passer en revue 20 personnes, ce qui est désolant! A titre d'exemple, pour ne citer que celui-là, il y a même des candidats médecins ou pharmaciens qui ont du mal à s'exprimer en français.

Moi je suis plus intéressée par une évolution personnelle : toujours en déplacement, le métier de délégué médical use vite, et après une dizaine d’années d’exercice, beaucoup de délégués essaient de se sédentariser. Ils peuvent devenir responsables d’équipe ou chefs de produits et travailler dans un service marketing d’un laboratoire.( ça explique mon choix pour cette nouvelle formation en master Marketing)
Réagir à cette article sur le blog
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Stratégie Marketing, Web marketing, Journal Marketing Maroc, Paroles d'étudiant, Interview commerciale, métier de commercial terrain, Marketing, magazine marketing, plan marketing, Sénégal, Maroc, Tunisie, Maroc, Magazine d'économie, Economie au Maroc, Force de vente en France, commerciaux, découverte métier, marketing de base, salons et foires, web-magazine, e-magazine, merchandising GRC, info consommateur, relation client, hypermarché, grande distribution, structuration commerciale, Tour de France, le magazine economique, le marketing, le marketing etudiant, des livres marocaine parle de l'Économie, Intégré du commerce, CRM, Téléchargement gratuit de mémoires, téléchargement de projets, Economie Marketing, Hotesse de l'air, PNC, Délégué medical au Maroc ========== ============ ============ ============