Histoire et coût du Baccalauréat

 

 

LE BACCALAUREAT …........un diplôme bicentaire

 

C'est en 1808, sous l'impulsion de Napoléon 1er, qu'est créé le baccalauréat. Défini comme le premier grade universitaire, ce  diplôme a la double vocation de sanctionner la fin des études secondaires et de donner accés à l'enseignement supérieur . Le lycée est alors destiné à former l'élite de la nation.

Lors de la première session, vingt et un bacheliers l'obtiennent. L'examen ouvert aux candidats de plus de 16 ans, ne dure alors que trois quart d'heure. Il se résume à une épreuve orale informelle portant sur l'ensemble du programme – grec, latin, français, philosophie, histoire et géographie – depuis l'entrée au collège . Viendront ensuite s'y greffer plusieurs autres matières : mathématiques, physique et sciences naturelles via la création d'un baccalauréat és sciences en 1821. La première épreuve écrite s'ajoutera en 1830, et en 1853 sera introduite une épreuve de langue vivante.......

Parallèlement, le nombre de candidats et de bacheliers ne cesse de s'étoffer, mais il faudra attendre 1861 pour voir la première femme bachelière : Julie-Victoire Daubié.

 

En 1880, la suppression de l'épreuve obligatoire de discours latin marque l'amorce de la démocratisation du bac. La gratuité du lycée en 1930 ouvrira une seconde brêche dans le cercle élitiste des bacheliers. Longtemps pourtant, le diplôme restera réservé aux fils de bourgeois et de notables.

Car c'est à un autre diplôme qu'aspirent les jeunes français du peuple : le fameux ''certif''...

De 3% en 1945, la proportion des bacheliers sur une classe d'âge est passée à 20% en 1970, à 36% en 1989, à 63% en 1995 jusqu'à atteindre 77,5% en 2012.

                                                                                      Prix du bac

La plupart des bacheliers rejoignent ensuite l'enseignement supérieur, avec plus ou moins de réussite, selon les profils et les filières.

 

Tout cela à un prix… Le baccalauréat représente un coût moyen, au vu de son organisation très lourde et très complexe, de 82,20 euros par candidat présent le  jour des épreuves.

 

En 2012 les candidats étaient au nombre total de 703 059, ce qui représente un montant global d’organisation et de réalisation de 57 791 449 euros.


Cependant le coût de cette organisation diffère, suivant que les candidats ou étudiants se trouvent en France ou à l’étranger..

 

Le nombre de candidats se présentant à l’épreuve dans les pays étrangers est au nombre d’environ 13 000 en 2012.

Suivant les pays les coûts varient largement…. D’un endroit à l’autre.. Prenons quelques exemples ..

 

Un candidat à Sydney en Australie revient à 434 euros environ, à Munich en Allemagne le coût est bien moindre puisque l’on passe à 57 euros, alors que si l’on change de nouveau de continent, à N’Djamena, dans la capital du Tchad, un candidat coûte environ 440 euros..

 

Le montant global de l’organisation de l’épreuve à l’étranger représente en cumul entre 2 et 2,6 millions d’euros suivant le nombre de prétendants.

                                                                           Nombre de bachelier

De l’autre coté de la barrière… les candidats existent, mais pour valider ce diplôme il faut bien des correcteurs… Eux aussi ont un coût.. Chaque correcteur touche 5 euros par copies corrigées.

Suivant les régions (les académies) et la spécialité des correcteurs, chacun corrige entre 50 et 200 copies.. Ce qui représente pour chacun un gain de 250 à 1000 euros…

 

Enfin, il est important de savoir que le ministère de l’Education Nationale ne finance pas l’ensemble, mais ne prend à sa charge que l’envoi des sujets et la réception des copies corrigées.

Le reste des dépenses restent donc à la charge de chaque lycée, ce qui signifie que celles-ci sont gérées par la collectivité locale en fonction de la collecte des impôts par région…. 

Réagir à cette article sur le blog
Page d'Accueil Voir tous les articles sur "Economie"
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Stratégie Marketing, Web marketing, Journal Marketing Maroc, Paroles d'étudiant, Interview commerciale, métier de commercial terrain, Marketing, magazine marketing, plan marketing, Sénégal, Maroc, Tunisie, Maroc, Magazine d'économie, Economie au Maroc, Force de vente en France, commerciaux, découverte métier, marketing de base, salons et foires, web-magazine, e-magazine, merchandising GRC, info consommateur, relation client, hypermarché, grande distribution, structuration commerciale, Tour de France, le magazine economique, le marketing, le marketing etudiant, des livres marocaine parle de l'Économie, Intégré du commerce, CRM, Téléchargement gratuit de mémoires, téléchargement de projets, Economie Marketing, Hotesse de l'air, PNC, Délégué medical au Maroc ========== ============ ============ ============