Avenir des agences de voyages, Evolution du métier et du rôle de l'agence de voyage

Avenir des agences de voyages, Evolution du métier et du rôle de l'agence de voyage

L’agence de voyage « Zones Libres » existe depuis 20 ans. C’est Madame Liraki,la propriétaire.. qui l’a créée de toute pièce.

Rencontre et échanges sympathiques sur l’avenir de ce métier en perpétuelle évolution… agence de voyage…

www.emc-mag.com : Merci de nous recevoir et de nous consacrer de votre temps… Expliquez-nous, s'il vous plait, comment vous avez débuté ?

 J’ai monté cette agence il y a 20 ans avec 5 salariés..

www.emc-mag.com : 5 salariés ! Dès le démarrage ? Cela me paraît beaucoup …

En effet, mais nous n’avions pas le choix. La législation en vigueur impose d’avoir 5 salariés pour démarrer une activité d’agence de voyage.

Et comme vous dites, cela est énorme pour le démarrage.. Matériels pour 5 personnes, bureaux, informatique, salaires et charges sont des frais énormes pour une société qui se crée.. Mais que voulez-vous, les lois sont faites par des personnes qui sont à mille lieux du terrain et de la réalité de l’entreprise…dans leur bureau, sans réelles notions de ce qui se passe sur le terrain.

Mais pour que la commission vous accorde la licence… vous n’avez pas le choix… il faut être en place dans des locaux, avec les 5 salariés attendre que la commission vienne vérifier, et seulement à partir de ce moment ils peuvent vous attribuer votre agréement et vous pouvez travailler …

www.emc-mag.com  : Quels étaient vos clients au début et comment avez-vous démarré ?

Au démarrage, la clientèle était très majoritairement constituée de particuliers. Il s’agissait d’amis, de connaissances, et de contacts 

Très réalistement, il s’agissait de mes contacts et de mon réseau du club de tennis.. ensuite les contacts des contacts… etc..

www.emc-mag.com : Aujourd’hui comment est constituée votre clientèle ?

Aujourd'hui c’est différent, nous travaillons toujours avec des particuliers, mais nous avons une activité importante avec les entreprises.

www.emc-mag.com: Comment avez-vous fait pour modifier autant votre clientèle ?

Ce ne fût pas un choix, mais plutôt une évolution du marché et de la réalité du terrain. Nous sommes donc devenus spécialisés sur un créneau au fur et à mesure des opportunités.

Maintenant nous avons une grande et réelle expertise dans l’organisation de congrès, « d’incentives » d’entreprises, de circuits thématiques etc… pour des opérations prenant en charge de 50 à 400 personnes.

Nous nous sommes adaptés à l’évolution du marché et des demandes que nous avions. De toute manière une entreprise doit suivre la vague... ou se contraindre à pérécliter.

www.emc-mag.com: Comment avez-vous capté ces clients ?

Nous ne pouvions pas rester sur une seule activité de « billeterie ». D’une part cela ne permettait pas d’avoir une activité « normale », d’autre part, Internet a totalement révolutionné notre métier. Aujourd’hui vous réservez  un billet d’avion en 5 mn sur internet…ce qui n’existait pas avant, et ce qui a rendu les clients plus volatils ….il a donc fallu aller chercher les clients.

Pour cela je me suis rendu sur les salons du tourisme spécialisés internationaux… Milan, Montréal, Genève…

Le Maroc est souvent représenté avec un stand global sur lequel nous avons notre propre stand.

Il y a également la possibilité  de prévoir des rendez-vous avec des agences locales, en rendez-vous d’affaires.

Cela nous a permis de capter une clientèle d’Europe, d’Asie, du Canada… car sur ces salons internationaux, vous pouvez très bien, en étant à Londres, rencontrer des clients venant d’Inde ou d’Israél ou de tout autre pays.

www.emc-mag.com : Quelle est l’évolution actuelle de votre métier ?

Il est évident qu’il y a moins d’étrangers, crise oblige, et que la demande émanant de l’Europe a baissé.. Cependant, il reste une demande réelle sur les organisations spécifiques pour les entreprises, et il existe peut être des autres opportunités que nous ne voyons pas…

www.emc-mag.com : Quelle est justement votre base « clients » actuellement ?

Nous avons un matelas de 15 à 20 sociétés avec lesquelles nous travaillons en permanence et qui nous transmettent des demandes toutes les semaines  pour des  organisations de dîners, de tables rondes, des réservations d’hôtel, etc....

Pour le reste, c’est du ponctuel qui arrive, avec des demandes de contacts de clients qui peuvent venir du Maroc comme de l’autre côté du monde.

www.emc-mag.com : Comment voyez-vous l'évolution de votre métier ?

Très franchement, je n’ai pas une vision très claire… Les évolutions sont trop rapides… Comme je vous en ai parlé, Internet a totalement modifié notre métier.. Il faut peut être rechanger la représentation de la profession et de notre utilité pour le consommateur…

Pour tenir, nous devons rester concentrés sur notre cœur de métier et sur ce que nous maîtrisons, avec les grands groupes.

Je ne sais pas si cela sera suffisant pour maintenir une « bonne » activité. Il existe une réelle évolution de la manière de passer ses vacances, et nous avons un réel manque de notions de l’approche du client marocain : Est-ce que le consommateur marocain va acheter en ligne ou alors va plus en agence ?

A-t-il besoin de plus de conseils et d’être informé et rassuré comme nous pouvons le faire ?

Aujourd’hui les agences travaillent seules « dans leur coin », sans trop savoir et en résistant à la situation et aux changements comme elles le peuvent.

Il est peut être nécessaire que des choses se mettent en place avec l’association des agences de voyages, les offices de tourisme, le ministère etc… afin de mettre en place des ateliers de réflexion et aussi une recherche de connaissance et de « maîtrise » du marché qui serait profitable pour tous les acteurs dans notre domaine.

 

Rédigé le  4 juillet 2013 15:31 dans Commerce  -  Lien permanent

Commentaires

En effet, avec l'évolution rapide d'Internet et des modes de consommation qui y sont associés, je pense que tous les métiers de la vente de voyages vont devoir s'adapter... Et rapidement, si les entreprises ne veulent pas couler ! Car c'est maintenant de plus en plus facile et rapide d'acheter son séjour en ligne.
Publié par : BDiffusion Voyages - 21 jan. 2014 17:25
Site agréable et complet, je vous souhaite une bonne continuation .
Publié par : omra pas chère - 12 nov. 2016 12:18

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site